14 communes du massif, qui s’étaient portées volontaires, vont bénéficier d’un financement par l’Office Français de la Biodiversité (OFB) afin de réaliser leur Atlas de la Biodiversité Communale (ABC).

L’ABC : un outil d’aide à la décision pour les collectivités

Un ABC est un inventaire des milieux et espèces présents sur le territoire d’une commune. Sa réalisation permet d’impliquer l’ensemble des acteurs de ce territoire (population, élus, entreprises, associations, etc.) qui se mobilisent pour en préserver le patrimoine naturel.

L’ABC est un réel outil d’information et d’aide à la décision pour les collectivités : il permet une meilleure prise en compte des enjeux de biodiversité dans leurs démarches d’aménagement et de gestion. Il permet aussi de sensibiliser la population et les acteurs locaux sur la faune et la flore locales, et de leur permettre d’agir pour les préserver. (Plus d’information ici)

Un travail initié par le Parc dès 2022

Fin 2022, le Parc a lancé un appel à manifestation d’intérêt auprès des communes du massif : un travail de concertation a été mené avec elles afin d’étudier leur souhait de mise en œuvre possible du projet.

Ce travail a été suivi d’une concertation avec des structures naturalistes et avec le réseau des éducateurs à l’environnement du Parc (RePERE).

La commune de Bellecombe-en-Bauges a rapidement souhaité participer au projet ABC, porté activement par son maire et plusieurs élus communaux.

« Depuis le début du mandat, l’équipe municipale s’est engagée sur les enjeux du futur », témoigne Eric Delhommeau, le maire de Bellecombe-en-Bauges. « L’eau, le climat, l’alimentation… la biodiversité fait partie de ces enjeux, et il nous semblait intéressant de travailler sur ce sujet avec les habitants ».

Plusieurs thèmes de travail ont déjà été identifiés sur la commune comme par exemple les mares, les hirondelles, les muscardins (des petits rongeurs) ou encore les arbres remarquables.


Le Parc a souhaité privilégier une approche d’adhésion et démarrer une dynamique de long terme pour couvrir progressivement le massif d’ABC.
→ 14 communes se sont portées volontaires pour réaliser un ABC sur leur territoire dès 2023.

« Ces communes présentent des enjeux multiples », explique Céline Riedweg, chargée de mission ABC au sein du Parc. « Elles appartiennent toutes à des grandes trames écologiques du massif des Bauges, comme par exemple les trames « zones humides » ou « prairies naturelles ». De par leur identité agricole, elles présentent des enjeux sur les haies et les arbres isolés, et certaines d’entre elles sont particulièrement soumises à la pression de l’urbanisation. Elles ont aussi des enjeux de biodiversité liés au bâti, par exemple pour la préservation des chauve-souris. Leurs milieux naturels sont souvent en interaction avec des usages économiques, comme l’agriculture, la sylviculture, ou les activités de pleine nature, il y a donc aussi un enjeu de meilleure prise en compte de la biodiversité dans ces activités. Pour cela, il faut la connaître et la comprendre : c’est là tout l’enjeu de ces ABC ».

Objectifs de l’ABC Bauges :

  • Améliorer la connaissance du patrimoine naturel du massif. Notamment pour répondre aux priorités fixées par la stratégie biodiversité du Parc, élaborée dans le cadre de de sa Charte 2023-2038
  • Associer l’ensemble des acteurs locaux pour une appropriation, une compréhension collective des enjeux, notamment par l’acquisition participative des données naturalistes
  • Une originalité : accorder une place pour une approche sensible de la biodiversité.
  • Que l’ensemble des données acquises alimente les stratégies locales et supra-territoriales (européenne, nationale, régionale, départementale).

La candidature du Parc retenue par l’Office Français de la Biodiversité (OFB)

Le projet ABC Bauges fait partie des 76 projets retenus cette année par l’OFB sur 158 dossiers déposés. L’OFB va ainsi attribuer au Parc une subvention de près de 185 500 euros (sur un coût total du projet ABC Bauges estimé à 250 000 euros) afin d’accompagner les 14 communes volontaires du massif dans leurs projets d’ABC respectifs.

Ces 14 communes sont : Porte-de-Savoie, Verel-Pragondran, Le Noyer, Saint-François-de-Sales, Lescheraines, Bellecombe-en-Bauges, Arith, Saint-Ours, Lathuile, Gruffy, Viuz-la-Chiésaz, Duingt, Saint-Jorioz et Quintal.

« Les communes vont pouvoir utiliser cet atlas comme un outil de sensibilisation à  la protection des milieux », explique Fabienne Grébert, vice-présidente du Parc en charge de la biodiversité et des espaces naturels, « et ainsi mieux anticiper les opérations d’aménagement en préservant les espèces protégées et les corridors écologiques ».

Pour mener à bien cette mission, qui s’étalera sur plusieurs années, le Parc accompagnera à la fois chacune des communes pour mener ses propres actions et animera une dynamique collective entre les communes afin que chacune bénéficie des expériences des voisines. « C’est la plus-value d’un Parc naturel régional », précise Philippe Gamen, Président du Parc. « Répondre à des appels à projets et les financer, fédérer des communes rurales et mettre à disposition de ces communes des experts et expertes qui vont leur permettre de progresser ensemble et de mutualiser des actions ».

C’est un beau projet qui s’annonce en faveur du territoire du massif des Bauges, et qui encourage la coopération menée, une fois de plus, entre les acteurs du massif.

Les actus
À la une

En action

Zones pastorales et forêts matures – questions d’avenir pour les pré-Alpes !

Dans un contexte de changements globaux qui font évoluer les écosystèmes et ...

En action

Appel à projets « Soutenir les projets de coopération transnationale et internationale »

Appel à projets LEADER « Soutenir les projets de coopération transnationale et internationale » : ouvert du 27 mai au 31 décembre 2024.

En action

Appel à projets «Favoriser l’emploi local en soutenant les services à la population, les commerces de proximité et les TPE»

Appel à projets LEADER « Favoriser l’emploi local en soutenant les services à la population, les commerces de proximité et les TPE » : ouvert du 27 mai au 31 décembre 2024.