Jeudi 28 juillet, le Parc a renouvelé pour 3 années supplémentaires sa convention avifaune avec Enedis Alpes. Signée avec de nombreux autres partenaires (la LPO Auvergne-Rhône-Alpes, ASTERS-CEN 74, les parcs naturels régionaux de la Chartreuse et du Vercors, les parcs nationaux des Écrins et de la Vanoise, et le Département de l’Isère), cette convention en place depuis 2015 a pour objectif de protéger l’avifaune des électrisations et des percussions (rapaces diurnes et nocturnes en particulier).

Il s’agit d’oeuvrer pour la protection des espèces et de la biodiversité en renforçant encore plus les actions de prévention et de coordination dans les territoires, et d’identifier en amont les zones sensibles afin de pouvoir sécuriser les armements répertoriés comme dangereux, par exemple en installant des chandelles sur les pylônes électriques pour que les rapaces ne puissent plus s’y poser.

Ce même jour, Enedis a réalisé le changement d’un interrupteur aérien haute-tension (20 000 Volts) sur la commune de Faverges, afin de protéger les espèces de grandes envergures logeant à proximité.

Depuis 2015, d’autres communes du Parc ont pu bénéficier de travaux de « neutralisation » : Ecole, La Compôte, St-Pierre-d’Albigny, et Fréterive.

Cette action s’inscrit en complémentarité avec le schéma de cohérence vol libre.

Les actus
À la une

Dossier

Programme LEADER 2023-2027

Le programme LEADER 2023-2027 du GAL Entre Lacs et Montagne : améliorer la qualité de vie et d’accueil pour un territoire résilient

En action

Atlas de la Biodiversité Communale (ABC) : 14 communes vont bénéficier de 185 000 € de subvention 

14 communes du massif, qui s’étaient portées volontaires, vont bénéficier d’un financement ...

En action

Dotation biodiversité : 311 724 € versés à 56 communes du territoire au titre de leur classement Parc et Natura 2000

Cette année, 56 communes du Parc peuvent bénéficier de la dotation biodiversité, une aide financière de l’Etat.